AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Introduction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cynthia Dahomé



Nombre de messages : 1
Université : EHESS/Ceaf
Fonction : doctorante
Sujet de recherche : Race, genre et culture matérielle
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Introduction   Lun 19 Fév - 5:21

Le label « diasporas noires francophones » évoque l'intersectionnalité de trois éléments-moteurs de l'institut : soit la dispersion d'un peuple à travers le monde, la catégorisation sociale dans des sociétés à majorité blanche et enfin la diversité que présuppose la francophonie.

Rappelons au préalable que la diaspora ne se réfère pas à une réalité concrète et concorde comme le suggèrent certains chercheurs « à la volonté d’envisager certains phénomènes dans une optique globale, œcuménique »(1). Dans cette optique, le label « noir », encore controversé, serait symbole d’une altérité ethnique globale.
Nous ne pourrions, dès lors, faire l’économie d’emprunts conceptuels et/ou de l’emploi du vocabulaire des « race et ethnic studies » forgés outre-atlantique, « les sources de division actives dans les sociétés post-coloniales et post-migratoires » tendant à l’homogénéisation(2).

Toutefois, cette question de la circulation de la pensée raciale nord-américaine engendre celle du local. Sans celui-ci, nous ne nous ne pourrions sans difficulté envisager « l'identité noire épaisse » (thick blackness)(3) des populations en migration, questionner au sein de l'Etat-nation le rapport des chercheurs au global et aux diasporas noires en particulier et enfin analyser la pleine mesure du «choc des altérités» provoquant la création et l’organisation d'un groupe autour d'un discours diasporique.

Il apparaît somme toute difficile de fixer un sens, une signification qui puisse ériger la diaspora noire en un modèle global consensuel univoque. Le modèle de la communauté a-centrée proposé par l’anthropologue et géographe Christine Chivallon(4) pourrait nous être salutaire.

Faisant des diasporas noires francophones notre objet, la francophonie pourrait sous-entendre l’éventualité d'une approche francophone de la catégorisation sociale. Elle pourrait, en outre, concourir aux juxtapositions des thématiques d’un « post-transbordement » et du postcolonialisme.

Nous envisageons cette cyber rencontre comme une véritable opportunité de renforcer le débat sur la diaspora en général et les diasporas noires en particulier dans le monde francophone. Vos pistes de réflexion sont donc les bienvenues.


Notes

(1)Georges Prévélakis, « Les réseaux des diasporas », dans Les réseaux des diasporas, Chypre, Kykem, 1996, p.29.

(2) Marco Martiniello, Patrick Simon, « Les enjeux de la catégorisation. Rapports de domination et luttes autour de la représentation dans les sociétés post-migratoires » , Revue Européenne des Migrations Internationales, (21)2, p. 10.

(3)Tommie Shelby,, « Foundations of Black Solidarity : Collective Identity or Common Oppression?”, Ethics, 112, pp. 231-266.

(4)Christine Chivallon, La diaspora noire des Amériques, Paris, Cnrs Editions, 2004, 258 p.
.........................................................................................................

Bibliographie

Chivallon (Christine), La diaspora noire des Amériques, Paris, Cnrs Editions, 2004, 258p.

Prévélakis (Georges), « Les réseaux des diasporas », dans Les réseaux des diasporas, Chypre, Kykem, 1996, pp.29-34.

Martiniello (Marc), Simon (Patrick), « Les enjeux de la catégorisation. Rapports de domination et luttes autour de la représentation dans les sociétés post-migratoires » , Revue Européenne des Migrations Internationales, (21)2, pp. 7-17.

Shelby, (Tommie), « Foundations of Black Solidarity : Collective Identity or Common Oppression?”, Ethics, 112, pp. 231-266.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Introduction
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre d'introduction de l'ambassadeur Flamand
» [Le pays de Bree] La vieille Fôret (Introduction.)
» Introduction et menu
» entrevue en vue d'une introduction (éventuelle) au village
» [HELP] Vidéo D'introduction.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les débats en cours... :: Le premier débat-
Sauter vers: